Au Québec, la préoccupation pour la santé, la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs remonte à la fin du 19e siècle et elle a constamment évolué depuis.

1885

Acte des manufactures

 

1909

Loi concernant les responsabilités des accidents

 

1928

Loi relative aux accidents du travail et Loi concernant la Commission des accidents du travail (CAT)

 

1931

Loi sur les accidents du travail

 

1979

Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) qui a pour objet l'élimination à la source des dangers pour la santé, la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs. Elle établit les mécanismes de participation des travailleurs et des employeurs à sa réalisationet création de la Commission de la santé et de la sécurité du travail

 

1985

Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP) qui a pour objet la réparation des lésions professionnelles (accident ou maladie) et des conséquences qu'elles entraînent pour les bénéficiaires.  Elle préconise le principe de la mutuelle d'assurance pour assurer le financement des programmes qu'elle régit. Ainsi, tous les employeurs s'inscrivent à la CSST et cotisent une prime basée sur les risques inhérents l'unité de classification qui reflètent leurs activités respectives.

Au Québec, tous les travailleurs au sens de la loi sont automatiquement couverts par le régime. De plus, les travailleurs autonomes et les personnes exclues de la définition de travailleurs peuvent bénéficier de cette protection en s'inscrivant à la CSST et en payant les cotisations exigées.

 

Pour en savoir plus...

 

Retour